Le forum des fous de Kangoo
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kang'ping-car (2) : l'isolation

Aller en bas 
AuteurMessage
Kang'up
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé
avatar

Localisation : Var
Age : 60
Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Sam 2 Oct 2010 - 7:33

Préambule : cette série de post relate l’aménagement de mon Kangoo en véhicule de loisir.
Pour ceux qui prennent cette série en route, je rappelle que l’aménagement a été fait sur un Kangoo 4x4 utilitaire en version tôlée.
Pour retrouver les différents posts avec l'outil "rechercher", ils sont tous nommés Kang'ping-car (un numéro chronologique) : le sujet traité



Le propre d’une structure tôlée est de suivre fidèlement les variations de température externe .
Par ailleurs, au niveau du bruit de roulement, toutes ces tôles font peau de tambour et l’on se rend vite compte qu’il est impossible d’écouter la radio dès que la vitesse augmente.
D’où le besoin d’isoler la structure.
Les panneaux à isoler :
Coté droit


Coté gauche



L’isolation est faite à base de matelas isolant multicouches constitué d’un millefeuille de mylar aluminisé et de voile tissé. Pour ma réalisation, j’ai utilisé du matelas isolant 20 couches.

Les matelas sont découpés au gabarit de la zone à couvrir, puis bordurés avec du ruban adhésif pour éviter l’effeuillage sur les bords.
Sur cette vue, le matelas après bordurage au ruban adhésif.


Ensuite, on applique le matelas isolant sur la tôle à l’aide d’adhésif double face.
Sur cette vue, la face intérieure du matelas après application du scotch double face (ce sont les petits rectangles blancs avec motif losange vert).



Bien appuyer sur l’ensemble du matelas afin d’assurer le parfait collage du matelas et d’éviter de le retrouver en tas au bas du panneau de tôle.
Le double face est appliqué un peu partout sur la surface en insistant bien sur les bords



Et voila le panneau droit isolé :


Cote gauche (après application du premier matelas) :



Ca donne un aspect un peu fripé, mais aucune importance puisque, à l'étape suivante les matelas isolants vont être habillés de contreplaqué.

L’astuce du jour : Autre alternative au ruban adhésif en bordure de l’isolant ; l’agrafe qui aura le même rôle d’éviter l’effeuillage du bord du matelas, mais qui réduira son pouvoir isolant car on met quasiment au contact les différentes feuilles (mais la perte est vraiment négligeable !).


Le coût : Matelas isolant : 35 € le mètre linéaire en 1,50 de large (chez Narbonne Accessoires)

A bientôt pour de nouvelles aventures ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang'up
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé
avatar

Localisation : Var
Age : 60
Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Dim 10 Juil 2016 - 5:48

Préambule : Après quelques années passées, les photos ont disparus des premiers post.
C'est dommage de laisser tomber ce patrimoine (!).
Petit à petit, je vais essayer de reconstituer les posts tels qu'ils étaient à l'origine.
Une sorte de réédition, quoi ...




Le propre d’une structure tôlée est de suivre fidèlement les variations de température externe .
Par ailleurs, au niveau du bruit de roulement, toutes ces tôles font peau de tambour et l’on se rend vite compte qu’il est impossible d’écouter la radio dès que la vitesse augmente.
D’où le besoin d’isoler la structure.

Les panneaux à isoler :
Coté droit




Coté gauche






L’isolation est faite à base de matelas isolant multicouches constitué d’un millefeuille de mylar aluminisé et de voile tissé. Pour ma réalisation, j’ai utilisé du matelas isolant 20 couches.

Les matelas sont découpés au gabarit de la zone à couvrir, puis bordurés avec du ruban adhésif pour éviter l’effeuillage sur les bords.
Sur cette vue, le matelas après bordurage au ruban adhésif.






Ensuite, on applique le matelas isolant sur la tôle à l’aide d’adhésif double face.
Sur cette vue, la face intérieure du matelas après application du scotch double face (ce sont les petits rectangles blancs avec motif losange vert).





Bien appuyer sur l’ensemble du matelas afin d’assurer le parfait collage du matelas et d’éviter de le retrouver en tas au bas du panneau de tôle.
Le double face est appliqué un peu partout sur la surface en insistant bien sur les bords






Et voila le panneau droit isolé :





Cote gauche (après application du premier matelas) :






Ca donne un aspect un peu fripé, mais aucune importance puisque, à l'étape suivante les matelas isolants vont être habillés de contreplaqué.

L’astuce du jour : Autre alternative au ruban adhésif en bordure de l’isolant ; l’agrafe qui aura le même rôle d’éviter l’effeuillage du bord du matelas, mais qui réduira son pouvoir isolant car on met quasiment au contact les différentes feuilles (mais la perte est vraiment négligeable !).





Le coût : Matelas isolant : 35 € le mètre linéaire en 1,50 de large (chez Narbonne Accessoires)

A bientôt pour de nouvelles aventures ...

up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kangoo86
Cours de conduite
Cours de conduite
avatar

Localisation : loudun
Age : 50
Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Dim 10 Juil 2016 - 9:38

Cool l'épisode 1 Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kangoo86
Cours de conduite
Cours de conduite
avatar

Localisation : loudun
Age : 50
Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Dim 10 Juil 2016 - 11:15

Concernant l'isolation phonique, les avis divergent lors de l'implantation du plancher bois! certains disent que le poids du bois empêche les vibrations ,d'autres preconisent de mettre des patins, du sous parquet flottant ou autre couche amortissante.
Votre experience à ce sujet? merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang'up
Conducteur confirmé
Conducteur confirmé
avatar

Localisation : Var
Age : 60
Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Lun 11 Juil 2016 - 4:48

Un véhicule, surtout un utilitaire, reste une caisse en tôle que l'on peut assimiler, sur le plan phonique, à un tambour japonais.
Il est donc illusoire de penser que l'on peut arriver à une bonne isolation phonique dans une voiture.
Même les Bentley, pourtant un peu mieux isolées que nos Kangoo, sont obligées d'avoir recours à des installations sono de plus de 1000 Watts. Dans ces 1000 Watts, je suis prêts à parier que 80 % servent à couvrir les bruits générés par le véhicule.
De par sa nature, le bois à un certain pouvoir absorbant de bruit, mais comme l'on n'est pas dans une enceinte fermée par du bois, ce n'est pas la peine de s'enquiquiner avec des silent-blocs ou autre isolant. Ce n'est utile que pour ceux qui vivent à l'étage du dessous ...
Je dirais toutefois que je perçois moins de bruit lorsque l'aménagement est en place. C'est simplement parce que les différents panneaux de bois jouent le rôle de piège à bruit et diminuent les réverbérations. Mais c'est vraiment light, comme différence.

Pour les nuits tranquilles, le meilleur isolant phonique, c'est les bouchons dans les oreilles ! Sleep

up
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kangoo86
Cours de conduite
Cours de conduite
avatar

Localisation : loudun
Age : 50
Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Lun 11 Juil 2016 - 5:27

je ne dormirais pas en roulant car le kangoo google n'est pas encore prêt Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rondibus
Fou de Kangoo
Fou de Kangoo
avatar

Localisation : Région Centre
Nombre de messages : 5481
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Lun 11 Juil 2016 - 9:20

Bonjour tout le monde

Pour une isolation phonique, plusieurs solutions en carrosserie:

La masse lourde:

-Un plancher bois et patins en appui sur les points stratégiques, comme en parle Kangoo86.

-Un isolant lourd, comme on le voit sur le tablier d'un véhicule, derrière la planche de bord: feutre collé sur support bitumeux lourd.

-Bandes de masse bitumeuse auto-collantes, tel qu'on peut le voir sur le panneau tôle à l'intérieur de la porte, qui empêche le panneau de vibrer.

Il faut, soit filtrer les ondes sonores ou empêcher le support de vibrer.

Suivant la fréquence des ondes, une mousse dense épaisse peut suffire.

Pour une zone sensible, plusieurs solutions sont appliquées!

http://www.boutiqueducabriolet.com/280-insonorisants-phoniques-et-thermiques-automobile

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kangoo86
Cours de conduite
Cours de conduite
avatar

Localisation : loudun
Age : 50
Nombre de messages : 207
Date d'inscription : 16/06/2016

MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   Lun 11 Juil 2016 - 16:53

Merci Rondibus, on ne fera pas d'un âne un cheval de course.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kang'ping-car (2) : l'isolation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kang'ping-car (2) : l'isolation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-**- Kangoo Attitude -**- :: Kangoo Attitude :: Kangoo bivouac, voyages et bons plans :: Kangoo bivouac-
Sauter vers: